Pour ce mois d'avril on s'attaquait à un p'tit challenge : ne plus utiliser de coton.

 

Certains d'entre vous se demandent peut-être en quoi c'est un geste écolo. Déjà parce que dans notre quotidien la plupart des objets en coton sont jetables : serviettes, essuie-tout, mouchoirs, papier toilette, disques démaquillants, lingettes quelles qu'elles soient...Du coup dans un défi Zéro-déchet, c'est le passage obligé.

 

cure coton

 

 

Mais il faut aussi prendre en compte que la culture du coton est l'une des plus polluantes au monde. Outre le problème environnemental, les conséquences sanitaires sur les personnes qui le cultivent sont désastreuses. Quand on sait qu'aujourd'hui d'autres plantes peuvent facilement se substituer au coton. Comme dans le passé d'ailleurs, n'oublions pas que ça ne fait que deux siècles qu'on s'est mis à utiliser le coton en occident : par rapport aux millénaires d'utilisation du lin ou du chanvre ça ne pèse pas bien lourd...

L'idée de ce mois-ci c'était donc de parler des nombreuses alternatives écologiques qui existent et qui sont bien souvent plus économiques aussi...

J'avais déjà mis en place les disques démaquillants réutilisables qui fonctionnent bien. Et j'utilise aussi la coupe : alors là franchement elle mériterait un article à elle toute seule : LA révolution. L'alternative aux tampons et serviettes hygiéniques bien blanchis au chlore et remplis de me*des chimiques, qui s'accumulent dans les centres d'enfouissements (ou sont brûlé dans les incinérateurs c'est selon, je vous laisse visualiser la chose ...). Allez pour les chiffres, c'est cadeau : par ici

 

Passons aux nouveautés :

- Dès le début du mois, je me suis achetée des torchons microfibres pour le nettoyage, et une éponge microfibre aussi. C'est vrai que ça accroche bien la poussière et ça remplace les lingettes type Swif*er

- J'ai aussi remplacé les cotons-tiges par un cure-oreille. Bon Ok pour le glamour, on repassera.... Il n'empêche que c'est vachement efficace, pas cher, durable, bla bla bla : Adopté.

Cure oreille

- On a tenté de ressortir les serviettes de table en tissus pour les invités, c'était plutôt drôle étant donné qu'elles mesurent à peu près 2 mètres par 2 mètres (hum j'exagère peut-être un petit peu). En tout cas on n'a pas racheter de serviettes jetables, et ce n'est pas au programme.

-  Plus d'essuie-tout non plus, finalement on s'en passe plutôt bien. A la place j'ai dédié deux de mes microfibres aux verres renversés, et autres catastrophes à essuyer d'urgence. 

- Pour ce qui est des mouchoirs : pas de rhume à déclarer en avril, du coup c'est plutôt facile de dire qu'on va se mettre aux mouchoirs en tissus.

Par contre, pour ce qui est du papier toilette, j'ai eu beau cherché je n'ai pas trouvé chaussure à mon pied. J'ai vu que certains utilisaient des feuilles en tissus nettoyables (un peu comme pour les couches lavables finalement), mais franchement je ne suis pas du tout prête à sauter le pas. Ma soeur m'avait suggéré la feuille de chou, hum.. Non plus.  Et sinon si vous avez 100 000 dollars sur vous, je vous laisse découvrir cette magnifique machine trouvée en faisant mes p'tites recherches sur le papier toilette : ici

 Voilà pour le coton, sinon pour le bilan zéro-déchet du mois d'avril :

Je continue sur ma lancée, et je commence à voir que la poubelle se remplit bien plus doucement. Par contre avec un déménagement dans le mois ça a été compliqué à gérer :les vêtements au relais : OK, le verre au PAV : OK, le recyclable à la poubelle jaune : OK. Mais pour emballer les choses fragiles ça a été à grands coups de papiers journaux et scotch, tout ça bien ranger dans des cartons..

Bref, pour le déménagement zéro-déchet on repassera... Mais bon la culpabilité s'installant, j'ai décidé de mettre dans la boîte aux lettres de tous mes voisins un Stop pub : résultat en deux jours on était 6 à arborer nos Stop Pub sur 17 boîtes, soit 240 kilos de déchets épargnés par an! Je me suis bien rattrapée non??

 

On se retrouve en mai, pour un défi zéro plastique!!