Parlons aujourd'hui d'un produit que l'on utilise quotidiennement... Le déodorant.

 

♣ On connaît plusieurs polémiques liés aux déodorants.

Tout d'abord le problème de l'aluminium contenu dans un grand nombre de déos. L'AFSSAP, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, anciennement ANSM a publié en octobre 2011 un rapport d'expertise sur les risques liés à l'utilisation de l'aluminium dans les produits cosmétiques.

Dans sa conclusion on peut lire " les études chez l’animal ont mis en évidence des effets additionnels relatifs à l’exposition à l’aluminium, qui ne peuvent pas être exclus de l’évaluation du risque. Sur la base de ces effets après exposition chronique, les marges de sécurité calculées sont insuffisantes, ne permettant pas d’exclure un risque pour la santé du consommateur."

Ensuite vient le problème de l'alcool utilisé. Je vous invite à lire l'article de Vanilline Cosmétique à ce sujet : elle nous explique ce que sont les différents alcools existant. Pour résumé il vaut mieux éviter un produit dont l'étiquette signale :  Alcohol ou Alcohol Denat, Isopropyl alcohol, ou Benzyl alcohol.

L'aluminium et l'alcool sont les deux ingrédients que l'on retient car il peuvent être nocif pour la santé, mais on trouve aussi dans la composition bon nombre de produits dangereux pour l'environnement. Cela m'a donc poussé à trouver un moyen de faire mon propre déodorant. J'ai d'abord essayé le Déodorant "Aloe Vera Et Géranium" d'Aroma Zone dans le livre Cosmétiques à faire soi-même*, mais je n'ai pas été convaincue du tout par son efficacité. 

Finalement j'ai trouvé sur de nombreux blogs, et sur le groupe Facebook "Aroma-Zone Addicts" de nombreuses recettes similaires entre elles ayant pour base le bicarbonate de Soude. Mon premier essai a été concluant (une révélation!) : il est efficace, l'odeur forte d'huile essentielle s'estompe rapidement après l'application, et il tient sur la durée. Le seul bémol est qu'il était plutôt agressif sur ma peau, j'ai donc réduit la quantité de bicarbonate de soude que j'avais mis initialement.

20140917_123224

 

♣ Quels ingrédients ?

Huile de Coco : C'est une huile très nourrissante qui réduit la déshydratation de la peau. Elle a aussi l'avantage d'apaiser la peau notamment en cas de rougeurs ou d'irritations. Il faut savoir qu'en dessous de 25 degré elle reste solide, pour la manipuler dans son état liquide il peut être nécessaire de la chauffer au bain-marie.

Bicarbonate de Soude : il est bactériostatique (traduction?) ce qui signifie qu'il empêche les bactéries de se développer. Il régule aussi le PH de la peau et neutralise les mauvaises odeurs.

Fécule de maïs : Elle permet une meilleure adhérence sur la peau et absorbe la transpiration.

HE Palmarosa : Cette huile est idéale pour les déodorants puisqu'elle est antibactérienne, hydratante, tempère la transpiration et joue un rôle contre les mauvaises odeurs.

HE Sauge Sclarée : Cette huile essentielle est régulatrice hormonale et peut donc prévenir la transpiration dûe à un déséquilibre hormonal.

20140917_123335

Vous pouvez voir sur la photo que ce mélange donne une crème onctueuse agréable à appliquer. Cependant selon la température extérieure la pâte peut se durcir ou se liquéfier (étant donner la présence de l'huile de coco)

♣ Les quantités et prix

déo

 

Les huiles essentielles sont facultatives dans cette recette. Comme à chaque utilisation, il faut rester prudent dans le dosage !  Vous pouvez aussi ajouter une fragrance pour donner l'odeur que vous souhaitez à ce déo.

Le prix est plus que raisonnable pour un déodorant efficace, de qualité, et 100% naturel!!

 

Alors ça vous tente ?

*Cosmétiques à faire soi-même, Editions Marie-Claire, paru en 2013